250117

i am sorry baby i love you

Grant Lee Phillips tourne sur le pick-up tandis que j'essaie tant bien que mal de ramasser les miettes de ma cervelle. J'aligne les cigarettes, allongée sur le lit, en repensant à la place que tu ne prends plus depuis cinq ans déjà. L'absence file, c'est à peine si je réalise que tu as franchi la porte pour ne plus jamais revenir. Goût de cendre sur le bout de la langue, je tente de comprendre, heure après heure, mais mon esprit finit toujours par m'échapper quand il se heurte à la réalité. Les mots qu'on lâche, croyant qu'on ne... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 18:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

100117

the hardest walk

Je ne sais pas pourquoi, je n'arrête pas de penser à ce concert des Jesus and Mary Chain, à Rock en Seine. Dix ans putain. Je n'essaie même plus de combattre ma nostalgie, c'est peine perdue. C'était plutôt sympa, dans mon souvenir. Première fois que j'ai rencontré NancyVicious, belle personne. Il y a avait cette fille aussi, elle avait un t-shirt des Smiths, une rarities, hautaine, goth des caniveau avant l'heure, vas-y que je t'ai inventé le concept de la chasse d'eau. Bordel, qu'est-ce que j'aurais voulu l'étouffer avec Meat is... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 19:26 - Commentaires [1] - Permalien [#]
070117

punch-drunk love

Vous le saviez que chez les Masaï, quand deux amoureux se rencontrent, ils se crachent à la gueule? Je sais pas si c'est juste moi, mais c'est fou ce que ça fait sens dans ma tête.
Posté par rockchix à 17:50 - Commentaires [2] - Permalien [#]
060117

no need for words now

Parfois, je me demande ce qui se passe dans mon crâne quand je fais certains trucs. Genre boire du jus d'orange après m'être brossée les dents, ou encore bouffer de la glace en plein hiver alors que j'ai un début d'angine. Je crois que c'est pour me donner des sensations, sentir le danger frétiller sous mes pieds. Ou alors je suis juste totalement débile. Je te laisse le choix. Pour preuve, je me suis levée avec l'irrépréssible envie de lire des blogs de politiques. NE ME DEMANDE PAS POURQUOI, même moi je patauge dans le... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 14:03 - Commentaires [1] - Permalien [#]
050117

let the ghosts disappear

Quand je commence à lire Brautigan, il est difficile pour moi de m'arrêter. Pourtant, il n'a jamais fait parti de mon panthéon privé d'auteurs admirés. Mais le personnage, le personnage...Je me rappelle de Christian Bourgois qui avait donné cette interview dans ce vieux Libé, où il nous livrait sa rencontre la plus inattendue, celle avec Brautigan, bien évidemment :  C’est un auteur que j’ai publié avec enthousiasme et dévotion dans les années 70. Chaque nouveau livre était un enchantement. Au bout d’un certain nombre d’années,... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 15:05 - Commentaires [10] - Permalien [#]
050117

surrender to the void

Je ne sais pas pourquoi je pense à la ville de Tucson, en Arizona. Sans doute mon envie de décor de carte postale. J'aime beaucoup penser à des déserts à perte de vue, ça me détend. Tucson, en Arizona. Je n'y ai jamais foutu les pieds pourtant, mais j'aimerais bien. Juste pour son centre gratte ciel, et Howe Gelb.  Howe Gelb. J'aime bien ce mec. Ce côté crasse j'en-ai-rien-à-foutre de la taille de l'Hôtel Congress. J'ai toujours eu une nette préfèrence pour les branleurs, surtout ceux qui en plus ont un talent à te la couper.... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 11:12 - Commentaires [2] - Permalien [#]
040117

apocalypse now

En 2007, je me rappelle avoir dit: "Nan mais Bush et Cheney, sérieux, jamais on aura plus con". Et puis 2017 arriva. Avec ça (clique mais je te préviens ça fait mal aux yeux). Morale de l'histoire: j'aurais dû fermer ma gueule.
Posté par rockchix à 14:55 - Commentaires [2] - Permalien [#]
040117

talking to the wall

Dix années à épiloguer sur du vide, forcément, ça laisse des traces. Ca faisait un petit temps que j'avais envie de revenir aux basiques. Ca me manquait un peu, de ne plus avoir la possibilité de gratter des phrases à l'infini. J'aurais pu faire un joli petit carnet, bien propre, bien mis sur lui, mais je sais pas, peut-être l'envie de balancer des trucs comme à la vieille époque. Caser du Kate Moss toutes les deux notes et faire un inventaire de toutes les cigarettes crâmées (oui, j'ai repris, je passe à côté d'un cancer, j'estime... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 13:42 - Commentaires [3] - Permalien [#]